OUAGANEWS
A la UneEducation

Burkina : Ouverture du 24ème Campus commun des cours à options

L’Université Thomas Sankara, et la Conférence des institutions d’enseignement, de recherche économique et de gestion en Afrique du Programme de troisième cycle interuniversitaire en économie (CIEREA-PTCI)  organisent du 15 au 30 mars 2021, la 24ème session du campus commun des cours à options.

La CIEREA-PTCI est une institution d’appui à la formation académique des étudiants de troisième cycle en économie, qui sélectionne les meilleurs étudiants en économie dans l’espace UEMOA, afin de leur apporter une aide financière pour poursuivre le second cycle universitaire, a indiqué le directeur exécutif du CIERA-PTCI, Tito Nestor Tiehi .

Selon lui, cinquante-quatre étudiants venant de plusieurs pays africains ont foulé le sol burkinabè, pour prendre part aux enseignements de spécialités et aux cycles de conférences comme couronnement de leur réussite sur les différents campus nationaux.

Ces cours de spécialisation seront dispensés par une dizaine de sommités de l’enseignement supérieur, venant des universités de l’Afrique.

La cérémonie a été présidée par Abel Somé, SG du MINEFID

Le Campus commun des cours à options, selon le ministre de l’économie, des finances et du développement, parrain de la cérémonie, entre dans le cadre des manifestations annuelles de la CIEREA-PTCI et se veut être un lieu de débats scientifiques et de confrontations d’expériences diverses, en matière d’enseignement et de recherche, au bénéfice, non seulement des étudiants, mais aussi des chercheurs de l’université du pays d’accueil.

Depuis sa création, selon le directeur exécutif, il y a un peu plus de vingt-cinq années, la CIEREA-PTCI est devenue, sur l’espace africain, un exemple réussi de formation sur une base régionale qui met ensemble, les potentialités des universités et s’appuie sur le concours inestimable des partenaires financiers.

En effet, grâce au soutien des bailleurs, la CIEREA-PTCI a formé, à ce jour, 2469 étudiants au diplôme de DEA/Master dont 480 (19, 44%) sont des femmes. La formation doctorale (PhD et ATP) a permis de conduire deux cent quatorze (214) étudiants diplômés du DEA/Master au grade de Docteur/PhD en sciences économiques dont 47 femmes, soit 21,96% des docteurs formés.

A titre d’exemple, dans les trente-trois facultés et centres de recherches dans les dix-huit pays membres de la CIEREA, plus de la moitié du corps enseignant est composée de diplômés du PTCI. La Faculté des sciences économiques de l’Université Thomas Sankara (UTS) en est une parfaite illustration au Burkina Faso, a laissé entendre Tito Nestor Tiehi .

Théophile P. KABORE

Articles similaires

Burkina/Insécurité : le CFOP donne un ultimatum d’un mois à Roch Kaboré, sinon…

Ouaganews

Burkina/Microfinance : le FONAFI et ses partenaires se concertent sur les mécanismes de mise en oeuvre des conventions

Ouaganews

Coronavirus : point de la situation du 11 septembre 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.