OUAGANEWS
A la UneParlons-en

Burkina/Recrutement de 50 000 VDP : que les « patriotes » investissent les lieux d’enrôlement

Les forces armées burkinabè ont lancé la mobilisation populaire pour lutter contre les groupes armés terroristes qui écument le pays, depuis sept ans. Un recrutement de 35 000 volontaires pour le compte des communes et de 15 000 volontaires pour la brigade de veille et de défense patriotique est en cours. Ces volontaires seront formés pour accompagner les forces de défense et de sécurité dans la lutte anti-terroriste.

Une décision qui tombe à point nommé dans un contexte où l’amour de la patrie est débordant. Ces derniers temps, un regain de patriotisme étreint de nombreux Burkinabè. Lors des événements du 30 septembre 2022 qui ont amené le capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir, de nombreux jeunes sont sortis dans les rues de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, pour chanter leur amour de la patrie.

Lors des assises nationales qui ont permis l’adoption de la charte de la Transition et la désignation du président du Faso, ces manifestants ont pesé de tout leur poids dans les décisions. Sur les réseaux sociaux, ils sont également des milliers à appeler de tous leurs vœux à la diversification des partenariats pour vaincre le terrorisme. Maintenant que la patrie a plus que besoin d’eux, ils n’ont d’autre choix que d’y répondre fièrement.

En attendant que des partenaires qui ont leurs problèmes à gérer n’arrivent avec leur soutien, le temps de la patrie a sonné pour les fils et filles du Faso qui portent tant leur pays dans le cœur et les tripes. Cette initiative de mobilisation populaire est une aubaine que tous ceux qui se disent des patriotes convaincus, de montrer une fois de plus de quoi ils sont capables pour ce pays.

Le temps des thèses libres et des expertises de courte échelle est clos. Il faut se lever pour contrer les hordes terroristes qui contrôlent une bonne partie du territoire burkinabè. Normalement, les lieux d’enrôlement des volontaires devraient refuser du monde partout à travers le pays.

Le temps de charger les autres qui seraient à la base de l’enlisement du pays est révolu. Désormais, il est demandé aux patriotes de participer activement à l’effort de guerre. La seule manière de donner une bonne leçon à ceux qui voudraient utiliser la terreur pour désarticuler le pays, c’est de les affronter avec la rage au cœur. Il y a quelques semaines, de braves Burkinabè ont paradé à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso avec des drapeaux russes.

C’est l’occasion rêvée pour ces derniers aussi, de prouver aux yeux de tous qu’ils sont prêts à tout pour que le Burkina Faso survive à toutes les « férules humiliantes ». C’est à l’aune de l’engouement pour cette mobilisation populaire contre les terroristes obscurantistes que l’on saura réellement le degré de patriotisme de ceux qui soutiennent mordicus que nos malheurs sont le fait de profiteurs déguisés en sauveurs et qui voudraient perpétuer leur « cynique malice ».

Le temps de la patrie a véritablement sonné et chacun devrait y mettre du sien pour que la mobilisation populaire contre la barbarie terroriste soit un succès national. Alors Burkinabè patriotes, investissez les lieux d’enrôlement pour aller à la reconquête de la patrie meurtrie. Trêve de tergiversations, le front attend que les patriotes viennent l’occuper dignement.  C’est une question de dignité et de patriotisme. Et pour la patrie, aucun sacrifice ne sera de trop !

Ahmadou Bayala/OuagaNews

Articles similaires

Burkina/Résultats provisoires de la présidentielle : candidats et société civile donnent leur avis

Ouaganews

Procès Thomas Sankara : Blaise et ses avocats seront absents

Ouaganews

Burkina : le résultat net des banques et établissements financiers est de 127,05 milliards à fin 2021 (BCEAO)

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.