OUAGANEWS
A la Une Coopération

Burkina/Sécurité alimentaire : la Coopération suisse apporte son soutien à hauteur de 2,4 milliards de francs CFA

Dans l’optique de renforcer sa présence dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso, la Coopération suisse a signé, ce mercredi 9 juin 2021 à Ouagadougou, une convention de partenariat avec le Conseil national de sécurité alimentaire dont le montant s’élève à 2,4 milliards de francs CFA.

Selon Yassia Kindo, secrétaire général du Ministère de l’agriculture, à la date du 31 mars 2021, le Fonds d’appui à la sécurité, qui constitue le volet financier du stock national de sécurité alimentaire, affichait un solde de 8 044 621 475 FCFA, correspondant à une contre-valeur d’environ 25 000 tonnes de céréales.

Aujourd’hui, le stock alimentaire est insuffisant, du fait de la gestion des crises que nous connaissons et au stade actuel, la situation des stocks alimentaires a un niveau de 82 000 tonnes. Avec les derniers évènements, nous avons contribuer avec 10 000 tonnes pour venir en aide aux personnes vulnérables. Ensuite, 30 000 tonnes avaient été sorties des stocks, sans compter les autres sollicitations.

Le présidium de la cérémonie et l’assistance au cours de la cérémonie

Nous avons exposé la situation à l’ensemble des ministres du secteur rural et ils ont trouvé qu’avec 35 000 tonnes, nous ne sommes pas mieux outillés pour faire face à la situation. C’est pourquoi la signature d’une convention a été entreprise avec la Coopération suisse pour mieux renforcer le dispositif, a déclaré Yassia Kindo

Jean Michel Lima, chef de la Coopération suisse, a indiqué à cet effet, que cette collaboration consiste à faire de sorte que le Burkina puisse affirmer sa souveraineté en matière de sécurité alimentaire. Et d’ajouter que son pays la Suisse, à travers ce fonds, appuiera le fonds d’aide à la sécurité alimentaire, pour les quatre prochaines années

La rencontre de ce jour, est une réunion statutaire de Conseil national de la sécurité nationale se tenant chaque mois, et qui regroupe l’ensemble des partenaires techniques et financiers, les départements étatiques autour de la problématique de la sécurité alimentaire et c’est dans ce cadre que la convention a été signée.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews.net

Articles similaires

Attaque d’expatriés sur l’axe Fada N’Gourma-Pama : les 3 corps sans vie ne sont pas encore identifiés (Gouvernement)

Ouaganews

Compte rendu du conseil des ministres du 2 juin 2021

Ouaganews

CPI : le Britannique Karim Ahmad Khan succède à Fatou Bensouda

Ouaganews

Laisser un commentaire