OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Chaire Sahel : un infocentre pour le suivi des flux financiers dans les pays du G5 Sahel et la Côte d’Ivoire

Le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Séglaro Abel Somé, a présidé, le 14 juin 2022,  la cérémonie d’ouverture du séminaire sur la mise en place d’une plateforme régionale sur les flux financiers de l’aide publique dans les pays du G5 Sahel et en Côte d’Ivoire. Initiative portée par la Chaire Sahel, dirigée par Tertius Zongo, ancien Premier ministre du Burkina Faso, le séminaire vise à résoudre le problème de la disponibilité des données sur l’aide publique au développement,
La mise en place d’un infocentre de suivi des flux financiers au Sahel est une recommandation importante de l’atelier de présentation du rapport en 2 volumes sur l’analyse de l’aide accordée aux pays du G5 Sahel et à la Côte d’Ivoire, tenu en mars 2019.

Cette recommandation se base sur le constat que la gestion de l’aide dans chaque pays sahélien est caractérisée par l’existence de plusieurs structures disposant partiellement de l’information sur l’aide. Aussi, il est donc apparu nécessaire de mettre en place un système informatisé de suivi des flux financiers à travers une plateforme intégrée de collecte de données, de traitement, d’analyse et de diffusion des données. L’infocentre ambitionne donc, de rassembler les données existantes, mais dispersées, répondant ainsi au problème d’exhaustivité et de disponibilité.

 Les participants de l’atelier, experts venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et de la France, ont passé en revue les principales bases de données fonctionnelles au niveau des pays, le type de bases de données à mettre en place, tout en tenant compte de celles déjà existantes au niveau national et évalueront les possibilités d’interconnexion de ces différentes plateformes. La plateforme permettra aux administrations en charge des flux financiers d’avoir une vision plus claire des flux dont leur pays bénéficie.

C’est en 2018 que la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) a créé la Chaire Sahel, basée à Ouagadougou et Tertius Zongo pilote l’équipe des experts africains.

Adélaïde Tenin Mana/OuagaNews

Articles similaires

Burkina : le Trésor public a levé 18,507 milliards FCFA sur le marché régional

Ouaganews

Banque mondiale-Burkina : Clara Ana de Sousa, nouvelle directrice des opérations pour les pays du Sahel

Ouaganews

Tchad : un dialogue inclusif s’impose

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.