OUAGANEWS
A la UneSociété

Crise au sein de l’armée au Burkina : « cette tension ne représente pas la position de notre institution » (EMGA)

Nous vous proposons un communiqué de l’état-major général des Armées (EMGA) qui parle de « crise interne au sein des FAN » et précise que « les concertations se poursuivent ».

Notre Armée traverse en ce moment une crise politico-militaire grave qui se superpose à la crise sécuritaire qui frappe nos populations.

En effet  suite à une crise interne au sein des forces armées nationales, quelques unités ont pris le contrôle de certaines artères de la ville de Ouaga­dougou, demandant par une déclaration le départ du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Cette tension, qui n’honore pas les forces armées nationales, ne représente pas la position de notre institution qui s’inscrit dans une dynamique de cohésion et de mobilisation de toutes les forces.

C’est dans ce sens que des concertations ont été entreprises depuis le 30 sep­tembre 2022, avec le concours de toutes les personnes ressources afin de rap­procher les positions. Ces concertations se poursuivent.

Le chef d’état-major général des Armées invite toutes les parties au calme et à la retenue afin de donner une chance à une sortie négociée de la crise. Personne n’a intérêt à ce que la situation dégénère.

Il appelle les populations à la retenue en ces moments particulièrement dificiles pour notre pays. L’opinion sera tenue informée de l’évolution de la situation.

Ouaganews

Articles similaires

Burkina : le MPC démissionne de l’APMP pour rejoindre le CFOP

Ouaganews

Boulgou/Projet d’exploitation du gisement aurifère de Ouaré : un conseil gouvernemental pour statuer

Ouaganews

Mali : la nouvelle loi électorale à polémique

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.