OUAGANEWS
A la UneSociété

« Nadié m’a dit que Thomas Sankara voulait tuer Blaise Compaoré » Gilbert Diendéré

Ce mardi 9 novembre 2021, a débuté l’audition de l’accusé Gilbert Diendéré, pour répondre de quatre chefs d’accusation. Il a tout rejeté en bloc.

Devant le tribunal militaire pour répondre des accusations d’attentat à la sûreté de l’Etat, des faits de facilitation, d’aide et d’assistance à l’assassinat de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons, de recel de cadavres et de subordination de témoins, Gilbert Diendéré a plaidé non coupable avant de faire le récit de sa version des faits.

Selon lui dans la matinée du 15 octobre 1987, à 9h il y a eu une rencontre avec les différents responsables de la sécurité de Thomas Sankara et de Blaise Compaoré dans l’enceinte du Conseil  de l’entente dans l’optique de désamorcer la tension. Et selon lui, cette rencontre a pris fin entre 12h et 13h. Ensuite, il est allé à la cité An III se restaurer. « Je suis revenu à 15h me changer pour le sport.

C’est étant là-bas que j’ai entendu les coups de feu. Je suis revenu  vers la grande porte, côté Ouest du Conseil  de l’entente cherchant à savoir ce qui se passait. Je suis parti vers la permanence, à la villa Togo. J’ai vu des éléments qui m’ont indiqué que c’était à 120 m de nous.

Je suis allé là-bas, j’ai vu Nabonswendé Ouédraogo et Nadié Sony et des corps. J’ai demandé à Nadié ce qui s’est passé. Il a dit que Thomas Sankara voulait tuer Blaise Compaoré, raison pour laquelle ils ont anticipé. Il a ajouté que Thomas Sankara devrait donner l’ordre de l’exécuter aussi. Je suis monté porter ma tenue et repartir au secrétariat.

J’ai informé Boukary Lingani. Il est arrivé entre 18h 30 et 19h avec Blaise Compaoré et je suis reparti gérer les hommes qui étaient paniqués. Quant aux corps, ils ont été récupérés par le régisseur de la MACO et enterrés au cimetière de Dagnoen par des prisonniers.

M.W/Ouaganews

Articles similaires

UNOWAS-CEDEAO : une mission conjointe pour évaluer la situation du Burkina ce lundi

Ouaganews

FONER : bientôt les étudiants passeront à la caisse

Ouaganews

Burkina/Fraude fiscale : 2 personnes placées sous mandat de dépôt (Procureur)

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.