OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Ouagadougou : bientôt, fini l’encombrement sur la RN 2

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla a présidé le lancement des travaux de l’élargissement de la route nationale n° 2, ce samedi 15 juin 2024, à Ouagadougou. Il était accompagné du ministre en charge des infrastructures, Adama Luc Sorgho ainsi que d’autres ministres.

Avec le boom démographique ces dernières années, la ville de Ouagadougou est confrontée à des problèmes de mobilité résultant d’une offre insuffisante d’infrastructures de transport urbain. Cependant, le constat du niveau d’encombrement de la route nationale n°2 ne lui permettait plus d’assurer avec efficacité le trafic. C’est pourquoi l’initiative a été prise par le gouvernement pour permettre de décongestionner, de rendre fluide le trafic et de sécuriser les usagers à travers la modernisation du réseau routier de cette partie de la ville.

Il s’agira surtout de fluidifier la circulation et minimiser les pertes de temps engendrées par les importants embouteillages, d’améliorer les conditions de sécurité des usagers de la route et de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations riveraines.

Cela va donc nécessiter d’élargir la route existante en 2×2 voies et prévoir un site propre pour Bus Rapid Transit (BRT) en revêtement béton bitumineux, de réaliser des voies de contre-allées servant de voies cyclables et de trafic riverain, de construire un échangeur au carrefour de Rimkiéta y compris trois (03) ouvrages d’art. Et aussi de construire un passage supérieur à l’intersection entre la route nationale N°02 (RN 2) et la voie de contournement, de construire des bretelles d’accès (environ 3,8km) aux ouvrages ainsi que la voie de liaison et de construire des ouvrages d’assainissement et de drainage (caniveaux, dalots, et amorces de canaux de grande section).

« J’invite les responsables de l’entreprise de mettre en œuvre toute leurs compétences et toutes leur technicité pour assurer l’exécution des travaux dans les règles de l’art, et dans les délais prescrits. Aussi, je les exhorte à maintenir une fluidité de la circulation et une sécurité absolue des usagers et des riverains pendant l’exécution des travaux. Aux populations de la ville de Ouagadougou en général, et aux riverains et usagers en particulier, je demande leur compréhension et surtout leur indulgence. », a exhorté Adama Luc Sorgho.

Le projet va couter la somme de 68 milliards 438 millions 868 mille 634 FCFA, sur un délai d’exécution de 36 mois hors saison pluvieuse. La société chargée des travaux est PFO Africa Burkina Faso.SA

A terme, le projet permettra d’assurer une liaison rapide et directe entre le centre-ville et les quartiers périphériques Nord de Ouagadougou : Tampouy, Kilwin, Rimkiéta, Bissighin, Bassinko, Watinooma, Yagma, Sabtenga et Nakamtenga.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Rencontre Bédié /Ouattara : la Côte d’Ivoire, otage de ses hommes politiques

Ouaganews

4e Anniversaire du décès de Salif Diallo : le MPP promet de poursuivre son combat

Ouaganews

Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 20 janvier 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.