OUAGANEWS
Education

Région du Centre-Est : le Premier ministre inaugure l’ENEP de Tenkodogo

Dans le cadre de ses tournées régionales, le Premier ministre, Christophe Dabiré, a séjourné dans la région du Centre-Est. A l’occasion, il a inauguré l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo, le vendredi 18 septembre.

L’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, a été inaugurée le vendredi 18 septembre 2020 par le Premier ministre Christophe Dabiré. L’infrastructure dispose d’un amphithéâtre, d’une école d’application, de logements d’enseignants, d’un forage et d’une clôture.

Créée par décret en 2016, l’ENEP de Tenkodogo a déjà mis à la disposition du système éducatif burkinabè trois promotions de 1123 enseignants. Aux dires du chef du gouvernement, la construction de cette école répond à l’engagement du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, de faire de l’éducation, un puissant levier de développement au Burkina Faso.

« Le chef de l’Etat nourrit pour notre pays, l’ambition d’une école nouvelle, capable d’offrir une formation de qualité à tous les enfants du Burkina Faso, disposant d’une offre de formation diversifiée, en phase avec les besoins de notre économie et prenant une option sur le futur, en intégrant les métiers porteurs », a souligné Christohe Dabiré.

L’ENEP de Tenkodogo a été réalisée avec l’appui de la Banque Islamique de développement (BID), par le biais du Projet de Développement de l’enseignement de base, phase IV. Le représentant de la BID au Burkina Faso, Clément Illa, a salué l’excellence des relations entre son institution et le Burkina Faso, depuis les années 1980. Une coopération qui a permis de mettre à la disposition du Burkina Faso, une enveloppe de plus de 25 milliards de F CFA, pour la réalisation des ENEP de Ouahigouya et de Tenkodogo.

A l’occasion, le Premier ministre a inauguré la route Koupéla-Gounghin, longue de 35 km. Dans un état de dégradation très avancée, la route a été réhabilitée et renforcée à hauteur deplus de 14 milliards 900 millions de FCFA, entièrement financés par l’Union européenne.

Ahmadou Bayala

Articles similaires

Burkina/Rentrée scolaire : le message du président du Faso

Ouaganews

JOURDEN 2020 : les meilleurs enseignants célébrés

Ouaganews

Burkina : le SNEP attire l’attention du président du Faso sur ses conditions de travail

Ouaganews

Laisser un commentaire