OUAGANEWS
Syndicats

Révocation de la trésorière à Ottawa en conseil des ministres : le SATB dénonce cette décision

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB) a animé une conférence de presse ce vendredi 20 janvier 2023, à Ouagadougou pour dénoncer  la révocation en conseil des ministres en sa séance du 18 janvier 2023, de Pulchérie Tapsoba/Lagware, trésorière auprès de l’ambassade du Burkina Faso à Ottawa.

Pour revenir un peu sur les péripéties de l’affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, le 13 juillet 2022, à la surprise générale des travailleurs du Trésor et même des autorités du ministère en charge des finances, le conseil des ministres procédait à la nomination d’un trésorier auprès de l’ambassade du Burkina à Ottawa au remplacement de celle qui y officiait   depuis 2 ans.

Les conférenciers ont fait savoir que dans les normes, les trésoriers à l’étranger tout comme les autres personnels des ambassades ont une durée de cinq ans dans leur service à l’extérieur avant leur remplacement.

Bien avant cette révocation, le SATB dit avoir mis en place une mission d’inspection pour éviter tout parti pris afin de suivre les procédures normales. Mais au moment où ils se réjouissaient et sans attendre les rapports des missions d’inspection,  le ministre des affaires étrangères a décidé de couper « l’herbe sous leur pied », a déploré  Boukaré Bélembaogo, secrétaire général du SATB, en imposant cette révocation en conseil de ministres le 18 janvier 2023.

« De quoi a peur cette autorité pour décider ainsi, sans attendre les résultats des missions d’inspection qu’elle a commanditées elle-même ?  Cela s’apparente à un abus d’autorité, voire un acharnement à casser du comptable public. », a délaré Boukaré Bélembaogo

Le SATB exige donc, qu’aucune sanction ne soit considérée avant la publication des rapports d’inspection effectués à cet effet. Le syndicat ajoute que le gouvernement sera tenu pour responsable de toute situation que ses errements pourraient engendrer.

En rappel, il est reproché à la trésorière en poste de fautes de gestion.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews

Articles similaires

Attaques terroristes : L’UNAPOL invite les policiers à prendre leur destin en main…

Ouaganews

Burkina : le redécoupage territorial entrepris par le MATD est un cadeau pour les terroristes, selon l’ANAG

Ouaganews

Grève à l’ONATEL-SA : le SYNATEL dénonce une gestion chaotique du DG au détriment du Burkina

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.