OUAGANEWS
A la UneCulture

13ème Festival des arts de la rue : « Art, cohabitation sociale et religieuse »

Le collectif ACMUR, a animé une conférence de presse ce lundi 05 décembre 2022 à Ouagadougou, pour le lancement du 13ème Festival international des arts de la rue. Ce festival d’inclusion des jeunes à l’employabilité se déroulera du 07 au 11 décembre 2022 à travers le pays.

« Art, cohabitation sociale et religieuse » est le thème de la 13ème édition du Festival international des arts de la rue « rendez-vous chez nous -les villages d’Afrique accueillent les arts de la rue » qui se tiendra du 7 décembre au 11 décembre 2022 à Ouagadougou.  Il  se tient depuis plus d’une décennie s’est mis en collaboration avec l’UNICEF-Burkina, avec sa caravane dénommée Faso Jeunes. Le rendez-vous chez nous est une décentralisation de l’art et la culture, à travers les spectacles et la sensibilisation des jeunes.

Pour Hadrien Bonnaud, chef plaidoyer et communicateur, l’idée de départ de cette caravane vient du fait que les jeunes, constituant 77% de la population, sont dans une situation vulnérable et victimes de la situation socio-sécuritaire difficile que vit le pays. De ce fait, ces jeunes peuvent être en revanche, un puissant moyen de changement pour construire un Burkina Faso de paix.

En effet, ce festival va concourir à la formation de 2400 jeunes, avec 06 parades artistiques d’environ 60000 participants  des représentations de spectacles et trois concerts dans les villes de Ouagadougou, Kaya et Gaoua. C’est donc le lieu de formation, de recherche et développement, de rencontres professionnelles et de tournées artistiques.

« Nous sommes à la 13ème édition,  et cette édition s’inscrit dans le cadre de cette caravane de Faso Jeunes. C’est une formation à l’autonomisation des jeunes, c’est permettre aux jeunes aussi, de proposer les métiers qu’ils veulent embrasser aux partenaires qui vont, à leur tour, trouver des formateurs compétents. C’est aussi, engager les jeunes sur les questions de leur santé. C’est la  première fois que nous  mobilisons tous ces artistes pendant un mois, pour des tournés à travers le Burkina,  avec des partenaires comme  l’UNICEF. Donc, c’est une belle innovation. », a expliqué Boniface Kagambèga, directeur artistique du collectif ACMUR et coordonnateur de la caravane Faso Jeunes.

Les activités menées durant cette caravane seront une opportunité donnée à ces jeunes qui participeront  à les outiller sur les métiers facilitant leur employabilité. Ce sont donc  6  villes, à savoir Ouagadougou, Kaya, Dédougou, Fada, Tenkodogo et Gaoua, qui accueilleront la deuxième édition de la caravane Faso Jeunes.

« Je pense que cette caravane est une idée de cocréation avec les jeunes du Burkina Faso, c’est créer des conditions pour que ces jeunes puissent eux-mêmes s’exprimer, qu’ils puissent prendre le leadership, par leur propre initiative, des activités qu’ils veulent mener durant cette caravane. », s’est exprimé Éric Ki, chargé de l’engagement des jeunes à l’UNICEF

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : suspension des programmes de RFI sur toute l’étendue du territoire national (Gouvernement)

Ouaganews

Mali : Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre de la Transition

Ouaganews

CDP : prise de contact des 89 membres du BEN

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.