OUAGANEWS
A la Une Culture

Arts plastiques : « Wekré-Eclosion », pour incarner la résilience

« Wekré-Eclosion », une initiative de Ateliers Maaneere et Buudu Production en collaboration avec les associations professionnelles des arts plastiqueS, a initié une exposition-vernissage. Il s’agit de relancer l’intérêt du grand public pour les arts plastiques et faire connaître et reconnaître les artistes et leurs créations. Le vernissage est intervenu ce mercredi 22 juillet 2020, devant l’ex-Assemblée nationale. Elle se poursuivra jusqu’au 26 juillet, au parc urbain Bangr-Weoogo.

L’art plastique est un témoin silencieux et se veut être surtout le miroir des mutations sociales. Face à la crise sanitaire mondiale, ces acteurs sont amenés à se réinventer et à revoir leur mode de fonctionnement pour faire vivre leur art. C’est ainsi qu’ils se sont réunis autour du projet Wékré-Eclosion. Un cadre offert aux artistes plasticiens de se faire connaître et de vendre leur art. C’est la quintessence de ce projet décliné par l’initiateur Aboubacar Sanga. Le vernissage est intervenu ce mercredi 22 juillet 2020, à Ouagadougou, sur l’avenue de l’indépendance, devant l’ex-Assemblée nationale.

L’initiateur du projet, Aboubacar Sanga, a soutenu que « Wekré » en langue mooré veut dire éclosion. Ce projet vise à donner un cadre d’expression aux artistes-plasticiens qui sont entrés en hibernation, du fait du coronavirus, de pouvoir exposer leurs œuvres, aux fins de les vendre. Car, a-t-il dit, c’est leur moyen de subsistance. « Notre souhait est que toutes ces œuvres soient achetées pendant l’exposition», a espéré M. Sanga. Il a laissé entendre que l’art plastique est le plus méconnu de tous les arts au pays des hommes intègres. C’est pourquoi, à travers « Wekré-Eclosion », le promoteur entend amener le public burkinabè à s’approprier cet art.

Il s’agira aussi, d’apporter des témoignages artistiques durables sur le patrimoine et de relancer l’intérêt du grand public pour les arts plastiques. Après la cérémonie de lancement, le parc urbain Bangr Weoogo accueillera l’exposition-vente jusqu’au 26 juillet.

L’artiste-peintre, Mariam Sougué, a affirmé participer à cette exposition à cœur joie. Car cela a été organisé en grande partie par des profanes de l’art qui ont eu l’idée de réunir des professionnels de l’art. Aussi, « Le tableau que je suis en train de peindre, parle du coronavirus qui a touché les quatre coins du monde, mais à des degrés différents. Je veux montrer le côté positif que la pandémie a engendré, c’est-à-dire la solidarité », a-t-elle souligné.

Le parrain de la cérémonie l’ex-ministre de la culture, Mahamoudou Ouédraogo, a indiqué que la culture est le trésor que nous avons toujours avec nous. Il n’y a pas, a-t-il poursuivi, de leader par hasard et le leadership culturel burkinabè est mérité. « C’est donc avec plaisir que j’ai accepté de parrainer cette initiative. Je vous invite à continuer, car c’est seulement ainsi qu’on continuera de parler de vous au-delà de nos frontières », a-t-il déclaré.

Christ-Jonny

Articles similaires

« Les sept qualités essentielles du leader administratif » : la contribution de Dr Poussi Sawadogo

Ouaganews

ARCI-BF : la famille Joachim Zongo a accueilli la 5e édition de la rencontre sociale

Ouaganews

Justice : le directeur de la Maison d’arrêt de correction de Ziniaré incarcéré

Ouaganews

Laisser un commentaire