OUAGANEWS
A la UneSanté

#Burkina : bientôt un CHU ultra-moderne à Gana dans le Centre-Sud

L’Université Saint Dominique d’Afrique de l’Ouest (USDAO) a procédé à la pose de la première pierre de son centre hospitalier universitaire Saint Martin de Porres, ce samedi 14 octobre 2023, à Gana, dans la commune de Doulougou, dans le Centre-Sud du Burkina.

D’un montant global de 250 milliards de francs CFA, la réalisation de ce projet répondra à la vision moderniste de l’Etat burkinabè. En effet, l’USDAO dans sa vision de produire des ressources humaines répondant aux besoins du marché de l’emploi, va permettre avec la réalisation de ce projet, l’accès des populations à des soins de qualité et à la formation du personnel soignant.  Il prévoit d’offrir à terme, toutes les commodités d’un hôpital de référence avec une capacité de 200 lits, sur une superficie de 10 hectares qui connaîtra une extension avec le temps.

« Il s’agit d’un projet qui concerne le développement de l’homme, en général. Dans les institutions publiques, on donnait simplement des instructions, pas de l’éducation. Tel que présenté, cet établissement va englober l’éducation et l’instruction pour produire des citoyens, au lieu de ne produire que des lettrés.  Martin de Porres est quelqu’un qui a vécu dans l’humilité et la charité.  Plus on sait, plus on doit être humble. Nous espérons que le délai sera respecté et que d’ici à peu, nous assisterrons à son inauguration. », a laissé entendre Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, Premier ministre burkinabè.

Ce projet de l’USDAO veut faire de Doulougou et de la région du Centre-Sud, un pôle de croissance scientifique et économique à part entière.

« Le projet du CHU est un projet intégré.  Il fait partie du cahier des charges du ministère en charge de l’enseignement supérieur. Quand une université dispose d’une unité de formation en sciences de la santé, il est fait d’obligation de disposer d’un hôpital d’application et à ce titre, l’USDAO, au vu de sa distance par rapport à Ouagadougou était obligée de se doter de ce centre universitaire pour permettre aux étudiants de pouvoir faire des soins infirmiers à partir de leur stage de sémiologie et autres.  La caractéristique d’un centre hospitalier, c’est la possibilité d’avoir toutes les disciplines. » a expliqué André Savadogo, coordinateur des projets.

Ahoua KIENDREBEOGO/ OuagaNews.net

Articles similaires

Dossier charbon fin : « bientôt enrôlé en vue du jugement » (Procureur)

Ouaganews

France-Burkina : 35 milliards de francs CFA pour le développement agricole dans le Grand Ouest et la région de l’Est

Ouaganews

Mali : décès de l’ancien président IBK à 76 ans

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.