OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina/Construction de centrales solaires photovoltaïques de 786 kilowattheures : la FINESHAB présente le projet au Premier ministre

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a reçu en audience une délégation de la Fondation internationale pour l’éducation, la santé et l’hydraulique (FINESHAB), conduite par son président, Dr Issa Ouédraogo, ce lundi 15 avril 2024, à Ouagadougou. Il a déclaré être venu présenter au chef du Gouvernement le projet de construction de centrales solaires photovoltaïques.

 « Nous sommes une fondation burkinabè qui a monté un projet de construction d’une centrale solaire au Burkina Faso en partenariat avec un groupe financier, Global Eden, ayant son siège au Texas (USA). Ce projet est un partenariat public-privé, c’est-à-dire que le Groupe Global Eden va financer la construction de la centrale solaire en collaboration avec la fondation et l’État burkinabè. Cette centrale solaire, qui va s’étendre sur 850 ha, répondra aux besoins énergétiques de notre pays. Elle est nécessaire pour résoudre nos problèmes d’énergie », a laissé entendre Dr Issa Ouédraogo, à l’issue de l’audience.

C’est pourquoi le Groupe Global Eden a envoyé son mandataire en la personne de Hervé Kiteba Simo, qui est venu représenter le groupe financier et présenter les modalités financières.

« Global Eden est un groupe multinational impliqué dans les travaux et les projets sociaux humanitaires alignés sur les 17 objectifs de développement durable de l’ONU. Dans ce contexte, l’énergie est un enjeu majeur pour le Burkina Faso. C’est pourquoi la fondation a identifié comme une priorité nationale d’accompagner les autorités dans la réalisation de ce projet, qui bénéficiera au développement des communautés. J’ai eu l’honneur de présenter ce projet aux partenaires financiers et techniques qui l’ont validé et accepté, et qui souhaitent vraiment l’accompagner », a expliqué Hervé Kiteba Simo.

D’un coût global de 1,2 milliard de dollars US, soit 855 milliards de F CFA, la construction de cette centrale produira près de 786 kilowattheures, soit plus de deux fois l’énergie que nous importons actuellement du Ghana.

Le Premier ministre a salué cette initiative qu’il a trouvée louable.

Toutefois, il a exhorté ses hôtes du jour à rencontrer le ministre en charge de l’Énergie, qui est techniquement compétent pour évaluer ce projet afin de le valider.

La Fondation FINESHAB est engagée dans l’amélioration des conditions de vie et le développement durable.

Ce projet vise à apporter l’électricité solaire, propre et abordable, aux communautés les plus défavorisées, éclairant les foyers et ouvrant la voie à des opportunités d’éducation et économique.

Fondée sur la conviction que l’accès à l’énergie est un droit fondamental, la Fondation travaille main dans la main avec les communautés locales, renforçant l’autonomie et stimulant le progrès social et économique.

Avec le Projet de la centrale solaire, la fondation s’engage à construire un avenir plus durable et équitable, où l’énergie solaire sera une source d’espoir et de renouveau.

DCRP/Primature

Articles similaires

Décès de Lionel Kaboui : le procureur du Faso se saisit de l’affaire

Ouaganews

Affaire report de la CAN : Sita Sangaré enterre la hache de guerre en retirant sa plainte contre la FBF

Ouaganews

Burkina : compte rendu du conseil des ministres du vendredi 10 mars 2023

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.