OUAGANEWS
A la UneElections couplées 2020

Burkina/Elections couplées du 22 novembre : le CDP constate l’absence de consensus des candidats de l’opposition

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a animé, ce lundi 30 novembre 2020, à Ouagadougou, une conférence de presse pour donner sa lecture des élections couplées du 22 novembre 2020.

« Le bureau exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) fait le constat de l’absence de consensus des candidats signataires de l’accord politique de l’opposition dans la mise en œuvre des recours », a déclaré le directeur national de la campagne du CDP, Mohamed Sanné Topan, lors d’une conférence de presse animée, ce lundi 30 novembre 2020, à Ouagadougou, pour donner leur lecture des élections du 22 novembre.

En effet, le directeur exécutif national de la campagne du CDP a, d’abord, relevé les irrégularités qui ont émaillé les élections :  » la non-prise en charge financière des représentants des partis dans les bureaux de vote, la modification irrégulière et unilatérale de la cartographie des bureaux de vote, le transfert d’urnes pour dépouillement hors des sites de vote dans certaines communes, l’ouverture tardive ou la non-ouverture de certains bureaux de vote, entre autres ».

Pour Mohamed Sanné Topan, toutes ces irrégularités ont conféré au scrutin un piteux niveau d’organisation. « La sincérité du scrutin du 22 novembre 2020 est sérieusement entamée et jette un discrédit sur les résultats proclamés », a soutenu le directeur national de la campagne du CDP.

Pour ce qui concerne les recours déposés en cas d’irrégularités constatées, aux dires de M. Topan, son parti n’a pas déposé de recours. Cependant, a-t-il poursuivi, le bureau exécutif national du CDP a instruit les candidats au niveau local, d’engager au cas par cas, les recours nécessaires.

Le directeur national de la campagne du CDP a, par ailleurs, témoigné sa gratitude aux électeurs qui ont placé leur confiance au parti et félicité les forces de défense et de sécurité de la sécurisation du scrutin.

Il a également encouragé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a mieux faire.

« Le CDP est attaché aux valeurs républicaines, à la paix et à la stabilité du Burkina Faso », a conclu Mohamed Sanné Topan.

Lasso Sama

Articles similaires

Coup d’Etat au Burkina : la Francophonie suspend le pays et exige la libération de Roch Kaboré

Ouaganews

Attaque de Solhan : les terroristes sont bel et bien revenus sur les lieux (Issoufou Sow, 1er adjoint au maire)

Ouaganews

Audience présidentielle : Roch Kaboré a reçu Eddie Komboïgo

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.