OUAGANEWS
A la UneSanté

Burkina : One Health s’active à réduire les risques de santé publique

Le secrétariat technique One Health qui œuvre pour la santé publique, animale et environnementale, a organisé sa première session ordinaire de son conseil national, ce jeudi 28 mars 2024, à Ouagadougou.  Une session présidée par le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla.

One Health qui promeut la santé publique, animale et environnementale, nationale et planétaire a organisé sa première session ordinaire de l’année.

En effet, environ 60% des maladies humaines infectieuses connues ont une origine animale (Ebola, Covid-19, charbon bactéridien, grippe aviaire, etc.). Et 70% des maladies émergentes ou réémergentes graves sont, depuis un siècle, presque toujours des maladies zoonotiques. Ainsi, la présente instance constitue une opportunité pour présenter la plateforme nationale.

« Au cours de cette session, nous allons échanger sur la mise en place des différents organes de la plateforme. Nous allons échanger également, sur le  plan d’action pour prévenir, détecter précocement et riposter à une éventuelle épidémie de dengue. », a expliqué Lucien Jean-Claude Kargougou, ministre en charge de la santé.

Par ailleurs, One Health dont le conseil national a pour ancrage institutionnel, le premier ministère, répond à la nécessité d’assurer une synergie et une complémentarité des actions des différents secteurs ministériels impliqués dans la prévention et la riposte à toute menace à la santé publique.

« J’instruis les gouverneurs des régions de rendre opérationnels les comités déconcentrés du comité de One Health, dans leurs circonscriptions administratives. Il y a aussi, la nécessité de disposer d’une feuille de route précise pour le cheminement à suivre pour l’opérationnalisation de cette plateforme. La rencontre de ce jour, devrait nous permettre de lancer les bases de   l’opérationnalisation de tous les organes de la plateforme. Par ailleurs, cette session nous permettra d’échanger sur le plan d’action, pour prévenir, détecter et riposter efficacement à une éventuelle épidémie de dengue. », a indiqué le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, dans son discours, lu par Lucien Jean-Claude Kargougou, ministre en charge de la santé.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

 

Articles similaires

Terrorisme au Burkina : quelle solution pour la prise en charge des victimes ?

Ouaganews

Burkina/BBDA : 28 agents ont prêté serment

Ouaganews

Lancement des examens scolaires session 2023 : 61,54% des effectifs inscrits dans la région du Centre sont des filles

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.