OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina/Réconciliation nationale : le ministère renforce les capacités des autorités locales et des points focaux

Le lundi 14 juin 2021, le Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale a entrepris une séance de renforcement des capacités des autorités locales et points focaux. Cette formation basée sur la vision et la démarche de la réconciliation, le pacte du vivre-ensemble et les outils de collecte des données, réunit à Ouagadougou, divers acteurs de la réconciliation venus de toutes les régions du Burkina

Le Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, dans le souci de mener à bien sa mission, renforce ce jour, les capacités des points focaux. Et ce, avec le concours du PNUD pour le financement des ateliers.

Après Tenkodogo, Kaya, Bobo-Dioulasso et Koudougou, c’est au tour des autorités régionales du Centre (gouverneur, haut-commissaire, préfet, maires et président du conseil régional) et des points focaux, de bénéficier de la formation au renforcement de capacités sur le processus d’élaboration de la stratégie nationale de réconciliation et du pacte du vivre-ensemble. Quant aux points focaux, ils seront formés aux outils de collecte des données.

Cette rencontre a trois objectifs. Selon le ministre d’Etat, Zéphirin Diabré, le premier est de partager avec les participants à l’atelier, la vision de la réconciliation du chef de l’Etat, la mission du ministère et le processus d’élaboration de la stratégie nationale de la réconciliation et du pacte du vivre- ensemble.

Des participants à la formation de renforcement des capacités 

Deuxièmement, à en croise le ministre, de former les points focaux aux outils de collecte des données. Laquelle collecte des données est primordiale pour la prise en compte de tous les besoins de réconciliation entre fils et filles du Burkina Faso.

Enfin, le ministre a indiqué que cette rencontre permettra de clarifier le rôle et la contribution de chacun des acteurs que nous sommes dans la conduite du processus.

En effet, chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre des référentiels nationaux, à savoir la stratégie nationale de la prévention de la radicalisation et de lutte contre l’extrémisme violent, la stratégie nationale de la cohésion sociale, la stratégie nationale de la réconciliation et le pacte du vivre-ensemble, le ministre Diabré a indiqué que la rencontre de ce matin, est la pierre angulaire de cette démarche inclusive et participative et a tenu à féliciter tous les participants de leur sélection pour contribuer au processus de réconciliation nationale.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews.net

Articles similaires

Burkina/Fraude fiscale : des présumés auteurs aux arrêts (Police Nationale)

Ouaganews

Drame d’Inata : En finir avec le laxisme dans l’armée

Ouaganews

Burkina/Sécurité alimentaire : le comité de prévision en conclave

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.