OUAGANEWS
Economie & Développement

Commerce mondial : le Burkina est passé d’une dépendance aux produits agricoles à celle des produits miniers

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a révélé dans son « Rapport 2022 sur le développement économique en Afrique : repenser les fondements de la diversification des exportations en Afrique, le rôle de catalyseur des services financiers aux entreprises. » que 45 des 54 pays africains sont encore dépendants des exportations des matières premières dans les secteurs agricole et extractif. Pour le Burkina, il s’agit d’une dépendance aux produits miniers, en particulier l’or.

 L’étude de la CNUCED souligne que la dépendance des pays africains aux matières premières représente une source d’instabilité sur le plan macroéconomique. En effet, leurs recettes d’exportation sont très instables en raison de la nature du marché des produits de base, caractérisé par des périodes d’envolée et de chute des prix. Elle a aussi des incidences néfastes sur la croissance inclusive à long terme, car elle assombrit les perspectives d’industrialisation et de développement du capital humain, entre autres.

Un pays est considéré dépendant des matières premières par l’agence onusienne quant celles-ci représentent plus de 60% du total de ses exportations de marchandises. Ainsi, sont considérés comme fortement dépendants des matières premières la Guinée-Bissau, le Soudan du Sud, la Libye, le Tchad, la Mauritanie, le Soudan, l’Angola et le Nigéria où les matières premières représentent plus de 95% des exportations de ces pays. Les seuls pays non dépendants des matières premières sont les Comores, Djibouti, l’Egypte, Eswatini, le Lesotho, l’Ile Maurice, le Maroc, l’Afrique du Sud et la Tunisie.

Ces 10 dernières, le Burkina est passé d’une dépendance aux produits agricoles à une dépendance aux produits miniers. En effet, la part de l’or dans les exportations de marchandises est de 97,2%. Les autres pays sont le Burundi, l’Erythrée, le Ghana, le Mali, la Namibie, le Rwanda, la Tanzanie et le Zimbabwe). Certains pays sont d’une dépendance des produits agricoles à une dépendance aux hydrocarbures comme le Cameroun, le Tchad et le Mozambique.

                                               A.T.M/OuagaNews

Articles similaires

Burkina/Finances publiques : Ouverture de la 22ème CACEPE

Ouaganews

Burkina/Entreprises publiques : Baisse du chiffre d’affaires de 4, 555 milliards de F CFA en 2020

Ouaganews

Burkina/LONAB : baisse du chiffre d’affaires de 8, 406 milliards de F CFA en 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.