OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Augmentation du capital de la BOAD : les actionnaires approuvent

Par un Tweet en date du 16 février 2022, le président de Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Serge Ekué, a annoncé que son institution vient de conclure avec succès, la première étape de l’augmentation de son capital pour un montant représentant plus de la moitié de son objectif de 1,5 milliard de dollars américains, soit environ 837 milliards de FCFA.

Afin de répondre aux besoins de financement croissants des Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), accentués par la crise de la Covid-19, et d’accompagner un développement économique soutenable et socialement inclusif, la BOAD a décidé de procéder à une augmentation de son capital.

En effet, en septembre 2020, le Conseil d’administration de la banque a ainsi, approuvé le nouveau plan stratégique de la banque ou plan « Djoliba » qui prévoit de s’appuyer sur une augmentation de capital de 1,5 milliard de dollars américains, soit 837 milliards de FCFA. Elle va permettre à l’institution de doubler son niveau de fonds propres afin de lui permettre d’accroître son niveau d’engagements de plus de 50%, les 5 prochaines années.

Les actionnaires régionaux de la BOAD, constitués des 8 Etats membres de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo), qui jouent un rôle moteur dans cette augmentation de capital, s’attellent à prendre toutes les dispositions requises pour accompagner et soutenir leur banque régionale de développement aux côtés de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), dans ce changement d’échelle utile et nécessaire à la bonne exécution du plan Djoliba 2021-2025.

Les actionnaires non-régionaux de la BOAD que sont l’Allemagne, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Chine, la France, le Royaume de Belgique et le Royaume du Maroc s’inscrivent dans la même dynamique de soutien à la BOAD et aux économies de la zone UEMOA. Certains d’entre eux, notamment la France, la BAD et le Royaume du Maroc s’apprêtent à souscrire dès 2022, à cette augmentation de capital, venant ainsi renforcer les fonds propres de l’institution, autant que sa capacité d’intervention.

Le président de la BOAD a déclaré, en réaction à la conclusion de cette première étape que : «ce premier jalon dans l’augmentation de capital de la Banque est un moment historique pour notre institution. Ce soutien fort de nos actionnaires illustre la robustesse de nos fonds propres, autant que l’engagement de nos partenaires à soutenir l’action de la BOAD au sein de l’espace UEMOA. Elle va permettre d’accroître significativement notre capacité d’action au service du développement économique de la zone et de l’intégration régionale ».

Moussa Wandaogo /OuagaNews 

  Source : BOAD   

Articles similaires

Burkina-France : Roch Marc Christian Kaboré s’est entretenu à l’Elysée, avec Emmanuel Macron

Ouaganews

Cession des terres au Burkina : installation de la commission interministérielle chargée de donner son avis

Ouaganews

Le Conseil constitutionnel rejette la requête de la défense

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.