OUAGANEWS
A la Une Education

Burkina/AESO : Appel à la mobilisation contre la liquidation de notre éducation

Ceci est une déclaration de l’Association des élèves du secondaire de Ouagadougou (AESO), invitant toutes les structures d’élèves soucieuses de l’avenir de l’école burkinabè à rejoindre ce regroupement pour une meilleure coordination de leurs actions de lutte. Lisez plutôt

Association des scolaires de Tenkodogo (AST)

Association des scolaires de Makongo (ASM)

Association Tanyenema des élèves du Gourma (ATEG)

Bureau communal des élèves de Boulsa (BCEB)

Association des élèves du secondaire de Garango (AESG)

Association des scolaires de la Comoé (ASC)

Association des scolaires de Koudougou (ASK)

Association des scolaires du Sourou (ASS)

Association des scolaires de Gorom (ASG)

Association des scolaires du Nahouri (ASN)

Association des scolaires de Didyrr (ASD)

Association des scolaires du Poni (ASP)

Association des scolaires de Villy (ASV)

Élèves de tout le Burkina, unissons-nous !

Considérant les nouvelles mesures impopulaires et inopportunes imposées par le MENAPLN sans aucune forme de concertation avec les scolaires, ni les acteurs de l’éducation ;

Considérant la suppression des examens blancs sans motif valable et ses répercussions sur le rendement des élèves en classes d’examen;

Considérant la suspension de nos activités socioculturelles et sportives et de formation, pendant que des activités festives battent leur plein sur tout le territoire national;

Considérant les luttes engagées par les scolaires, à travers diverses manifestations de protestation sur toute l’étendue du territoire national ;

Considérant l’entêtement et le mépris du ministère vis-à-vis de nos justes et légitimes revendications;

Considérant la nécessité  d’une unité des scolaires pour des actions de lutte  plus coordonnées et énergiques entre les structures et regroupements de scolaires, à travers tout le pays;

Nous membres des structures ci-dessus citées, voudrions d’une part, appeler toutes les structures d’élèves soucieuses de l’avenir de l’école burkinabè à rejoindre ce regroupement pour une meilleure coordination de nos actions de lutte et d’autre part, appeler les élèves à plus de détermination et d’engagement à suivre attentivement, l’évolution de la situation, afin d’observer tout mot d’ordre.

Non à la destruction programmée de notre système éducatif et de notre avenir !

Non à la fermeture des portes de l’université aux futurs bacheliers !

En avant pour une école démocratique et  populaire accessible à tous !

Pain et liberté pour le peuple!!!

Pour le regroupement 

Le porte-parole

OUEDRAOGO Madi (AESO)  

1er adjoint au porte-parole 

SIMPORE Wendkouni (ASK)

2e adjoint au porte-parole

SOULAMA Abdoulaye (ASC)

Articles similaires

Point de presse du CEFOP : Le maire de Ouagadougou doit rendre sa démission

Ouaganews

Burkina /DPG : Les quatre priorités du gouvernement Dabiré II

Ouaganews

Zéphirin Diabré aux Bobolais : « il n’y avait pas meilleur endroit que Bobo pour clore la campagne »

Ouaganews

Laisser un commentaire