OUAGANEWS
Société

Burkina/Augmentation du prix des hydrocarbures : les associations de défense des consommateurs protesteront le 29 août par un sit-in

Les associations de défense des intérêts des consommateurs du Faso ont animé une conférence de presse ce jeudi 25 août 2022 à Ouagadougou, sur l’augmentation des prix des hydrocarbures constatée ces derniers temps au Burkina. Ils protesteront par un sit-in pour dénoncer cette augmentation le lundi 29 août 2022 devant le ministère en charge du commerce.

L’augmentation des prix des hydrocarbures de 35 F CFA constatée dans les pompes, depuis le 19 août 2022 ajoutés aux 100 F CFA trois mois plus tôt, a fait sortir les associations des consommateurs de leur silence. Elles considèrent cette augmentation de démarche cavalière et outrancière de la part du gouvernement. En effet, pour elles, avec le Burkina qui vit une crise sécuritaire et alimentaire, le gouvernement de la transition rame à contre-courant des intérêts de la population. Mécontentes, les associations de défense des intérêts des consommateurs du Faso projettent un sit-in le lundi 29 août à Ouagadougou devant le ministère en charge du commerce.

« L’objectif de la présente conférence vise à appeler à une mobilisation générale contre l’augmentation cavalière et outrancière des prix des hydrocarbures dans notre pays. La dernière augmentation a pour effet, en l’espace de trois mois, d’entraîner une augmentation de 135 F CFA. Nous notons sur les marchés, une augmentation de l’ordre moyen de 40% des prix   des produits de grande consommation. Et si nous ne faisons rien, la spirale de l’inflation va monter et malheureusement, c’est le consommateur qui paye le prix cher. C’est pour cela, nous appelons tous à se rassembler ce lundi 29 août 2022 dans la cour du ministère en charge du commerce pour dire non. », s’indigne Adama Bayala, un des membres des associations de défense des intérêts des consommateurs, président du Réseau national des consommateurs du Faso.

Pour Ousséni Ouédraogo, sécrétaire général par intérim de la Ligue des consommateurs du Burkina, à ce jour, le Burkina trône en tête des pays de l’UEMOA avec une inflation de 18%, soit trois fois supérieur à la moyenne communautaire. Il estime que le gouvernement a été mal inspiré, en augmentant les salaires des membres du gouvernement de 145% au moins, vu ce contexte de vie chère.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Promotion de la paix au Sahel : les communautés peuhles veulent apporter leur contribution

Ouaganews

60 ans de la Croix-Rouge burkinabè : s’adapter chaque jour aux nouveaux défis

Ouaganews

Coopération étrangère au Burkina : « ni France, ni Russie, ni aucune autre puissance de remplacement » Chrysogone Zougmoré du MBDHP

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.