OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina/CODESP : une instance de concertation entre le gouvernement et le secteur privé

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambéla a présidé ce jeudi 18 avril 2024, dans la salle de conférence de la primature, sise à Koulouba, à Ouagadougou, le Cadre d’orientation et de dialogue Etat/secteur privé (CODESP).

Le Comité de pilotage du Cadre d’orientation et de dialogue état/secteur privé (CODESP) est une instance mise en place pour accélérer la mise en œuvre des recommandations issues du dialogue gouvernement/secteur privé. Une démarche qui permet d’endiguer les préoccupations qui entravent le développement du secteur privé.

Ainsi, la tenue de cette session du Comité de pilotage constitue une étape importante dans le processus d’animation des instances 2024 du CODESP, en ce sens qu’elle devra permettre de faire le point de l’état de la mise en œuvre de la tranche annuelle du plan d’actions 2023-2025 des recommandations et engagements adoptés lors de la session, tenue le 14 mars 2023 et de donner des orientations pour la suite.

« Nous sommes partis sur une base de 78 recommandations et nous avons enregistré à l’actif, une vingtaine de recommandations d’axes forts  été mis en œuvre et nous avons aussi, plus d’une vingtaine d’actions qui ont été entamées, avec un niveau de gestion assez satisfaisant. »,  a expliqué Fidèle Ilboudo, secrétaire général du ministère en charge du commerce. Egalement, ils ont saisi l’occasion pour examiner et adopter le projet de plan d’actions 2024-2026.

Par ailleurs, le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, dans son mot, à l’issue de cette session, a affirmé que les efforts devront se poursuivre à tous les niveaux pour l’animation des instances du CODESP et la tenue régulière des sessions du comité de pilotage.

« A cet égard, j’exhorte le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises à un suivi très rigoureux de la mise en œuvre du plan d’actions triennal, afin d’accompagner l’engagement de tous les acteurs concernés. Aussi, le code de bonne conduite en matière de dialogue public-privé propose une série de mesures qui vont renforcer la clarification des rôles et les responsabilités des acteurs du dialogue public-privé, toute chose qui participe au raffermissement du climat des affaires. », a souligné le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, dans son discours lu par Fidèle Ilboudo, secrétaire général du ministère en charge du commerce.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Photos : Primature

Articles similaires

Décès d’Idriss Dedy Itno : Roch Kaboré et Emmanuel Macron attendus à Djamena pour les obsèques

Ouaganews

Allemagne : le nouveau chancelier, Olaf Scholz, entre en fonction

Ouaganews

Burkina/Résultats provisoires de la présidentielle : candidats et société civile donnent leur avis

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.