OUAGANEWS
A la UneSociété

#Burkina/Lutte contre le terrorisme : De nouveaux responsables militaires à la tête des BIR, GIR et des forces spéciales

Le capitaine Ibrahim Traoré a nommé ce vendredi 19 janvier 2024, les responsables militaires des Bataillons d’intervention rapide (BIR), Groupements d’intervention rapide (GIR) et la Brigade spéciale et d’intervention rapide.

Les commandants des cinq nouveaux Bataillons d’intervention rapide (BIR) créés le 5 janvier 2024 :

le 21e BIR (Titao) est commandé par le capitaine Fouonou Samuel Dah,
le capitaine Antoine Mitikogodé Kissou commande le 22e BIR (Djibo),
le 23 BIR (Toma) est sous la responsabilité du capitaine Teegwendé Laurent Zallé.
Le capitaine Banontiyel Eric Somé prend la tête du 24e BIR (Kantchari),
le 25e BIR (Pama) est dirigé par le capitaine Sidiki Dao.

Commandants des Groupements (GIR) au sein de la Brigade spéciale et d’intervention rapide :

Le premier GIR est commandé par le capitaine Kiswendsida Farouk Azaria Tobouan Sorgho,
le deuxième GIR par le capitaine Abdoul Aziz Ouattara.
Le capitaine Jean Ouiya prend la tête du 3e GIR et le capitaine Oumarou Dimanche, celle du 4e GIR.
Notons que le chef de l’État, Ibrahim Traoré, a aussi nommé le capitaine Samouvo Modeste Zaoua, commandant du Groupement des Forces spéciales.

Le capitaine Mohamed Simporé a été nommé commandant par intérim du 12e Bataillon d’intervention rapide (BIR, Est)

Brigade spéciale d’intervention rapide :

Les commandants des unités spécifiques de la Brigade spéciale et d’intervention dirigée par le Colonel Moussa Diallo :
Le capitaine Emmanuel Gnoumou prend le commandement du Bataillon d’artillerie de campagne et d’intervention rapide.

L’escadron aérien d’intervention rapide est dirigé par le capitaine Cheick Ibrahim Rachid Degtoumda.
Le capitaine Yannick Benebgninga Compaoré prend la charge du Bataillon blindé d’intervention rapide.
Le bataillon de commandement d’appui et de soutien est sous la commande du capitaine Wintoumon Didier Magloire Kamboulé.
Le capitaine Jean Paul Traoré a été responsabilisé à la tête du Centre de formation et de perfectionnement des unités spéciales et d’intervention rapide.

Des commandants adjoints à la tête de deux commandos :

Les lieutenants Dofinisséni Mathias Hadinko et Izzat Roland Yaméogo ont été nommés commandants adjoints, respectivement des commandos Alpha et Gombo.

Source : Agence d’information du Burkina

 

Articles similaires

Abdrahamane Zetiyenga enfonce Gilbert Diendéré

Ouaganews

Etats-Unis /Election présidentielle : cinglante correction à un autocrate ?

Ouaganews

#Burkina : le CDP se démarque des contenus des pages créées sur Facebook notamment CDP TV et CDP TV 2 (Communiqué)

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.