OUAGANEWS
A la UneLibres propos

Burkina/Pénurie du Super 91 : « C’est la mauvaise communication de la SONABHY qui est à l’origine de cette situation », Dasmane Traoré (président de la LCB)

Par voie de presse, la direction générale de la SONABHY informait « les distributeurs que la distribution du Super 91 connaîtra de fortes perturbations en raison des opérations de maintenance dans certains dépôts côtiers abritant nos stocks ».

C’est à cette occasion que la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB), « partenaire » de la SONABHY, a eu connaissance de cette information. De ce communiqué, la LCB fait les constats suivants :

– Le communiqué a malheureusement entrainé une prise d’assaut des stations par les populations. La mauvaise communication de la SONABHY est donc à l’origine de cette situation de pénurie et de spéculation ;

– La nationale des hydrocarbures, dans son communiqué s’excuse uniquement auprès de ses distributeurs. C’est une attitude de dédain vis-à-vis du consommateur qui subit actuellement les conséquences de sa communication inopportune ;

– L’argument de maintenance des installations évoqué dans son communiqué pour justifier les perturbations ne peut convaincre, même si cela était réel. Sachant qu’une maintenance est une opération régulière dont la date est connue à l’avance, la logique voudrait tout simplement que des dispositions sont prises pour minimiser les désagréments, sinon comment procédait la SONABHY les années antérieures pour ces cas de figure ?

Toute cette situation intervient à un moment où :

– Ce manque de communication sur le problème réel de distribution du carburant assortie d’une flambée des prix des produits de grande consommation et une prolifération sur nos marchés des produits de qualité douteuse ;

– Une difficulté, pour ne pas dire un manque de gaz butane pour les ménages assorti d’une vente du gaz par des distributeurs non agrée ;

– Des déclarations des autorités compétentes d’interdiction d’augmentation des prix des produits sans capacité de les respecter ;

– Un développement du marché noir organisé et factuel des hydrocarbures au nez de tous avec des complicités diverses.

Au regard de ce qui précède, la Ligue des consommateurs du Burkina,

– Condamne l’attitude de ces personnes qui, avec parfois la complicité de certains pompistes des stations d’essence pour ravitailler et alimenter les circuits parallèles et illégales de ventes ;

– Appelle les Consommateurs à dénoncer et à s’opposer à toutes pratiques illégales et anormales ;

– Salue les mesures conservatoires prises par les autorités de certaines provinces mais les interpelle à prendre toutes les dispositions pour les rendre exécutoire. De façon pratique, il s’agit de :

  • Mettre à contribution les services étatiques de contrôles et de répression sur le terrain pour faire respecter les décisions prises, surtout la saisie du gaz et de l’essence vendus dans les quincailleries et autres circuits parallèles ;
  • Renforcer la communication sur les prix des produits règlementés ;
  • Mettre à disposition les agents de sécurité pour suivre le camion chargé de la SONABHY vers les stations et le dépotage de l’essence à la station ;
  • Déployer la police municipale au niveau des stations pour faire respecter l’ordre, la sécurité et le respect des interdictions contenues dans les communiqués ;
  • Interdire le service dans les bidons de plus de 4litres par personne ;
  • Limiter pour les 72h à venir, le service à 2000 francs pour les motos et à 15 000 francs pour les véhicules, tout en s’assurant que le client est à la réserve ;
  • Mettre en place un dispositif de communication avec les structures de veille et d’alerte pour dynamiser les interventions.

LCB, Consommons toujours mieux !

 Ouagadougou, le 30 décembre 2022

 Dasmane Traoré

Chevalier de l’Ordre de l´Etalon

Articles similaires

Burkina : 666,1 milliards de FCFA de recettes propres mobilisées à fin avril 2022

Ouaganews

Burkina/ONEA : un nouveau système de facturation rentrera bientôt en vigueur

Ouaganews

Journée mondiale de l’environnement 2021 : le message de Siméon Sawadogo

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.