OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : plus de 322 milliards F CFA mobilisés par le PUS-BF de 2017-2020 au profit du budget de l’Etat dans la lutte contre l’insécurité

Pour le pilotage et le suivi du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS-BF), il a été mis en place le Conseil d’orientation stratégique (COS) pour donner les orientations nécessaires à la bonne exécution du PUS-BF, afin d’approuver les plans d’action annuels. La première session ordinaire 2023, s’est tenue ce vendredi 16 juin 2023, à Ouagadougou, sous la présidence de Apollinaire Joachim Kyelèm de Tambèla, Premier ministre.

Conformément aux textes, le Conseil d’orientation stratégique du Programme d’urgence pour le Sahel se réunit chaque année en deux sessions ordinaires, depuis sa création en 2017. Il a été mis en place pour endiguer la montée du terrorisme qui agit sur le développement socio-économique du Burkina. L’objectif recherché par ce programme, est de contribuer à l’amélioration de la sécurisation des personnes et des biens au Burkina.

En cinq années de mise en œuvre du programme, on note d’énormes réalisations socio-économiques. Pour la mobilisation des ressources, ce programme a permis de mobiliser sur la période 2017-2020, un montant d’environ 322,77 milliards de francs CFA, au profit du budget de l’Etat et ceux des collectivités territoriales.

Dans le domaine de la santé, ce sont 15 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) construits, 56 formations sanitaires normalisées et 84 ambulances acquises. Au niveau de l’éducation, ce sont 51 écoles primaires construites. 30 commissariats et brigades de gendarmerie, des clôtures des enceintes des forces de défense et de sécurité ont été construits ou réhabilités.  Aussi, des réalisations ont été effectuées au niveau de l’eau potable et assainissement, de l’aménagement agricole et pastoral. Au niveau développement local et en matière de transfert d’argent, ce sont 22 milliards de francs CFA qui ont été effectués.

Dans le discours d’ouverture de cette session du Premier ministre Apollinaire Joachim Kyelèm de Tambèla, lu par le ministre en charge de la sécurité, il est indiqué qu’en cinq années de mise en œuvre, le PUS-BF a engrangé des résultats probants.

« La capitalisation progressive des bonnes pratiques a permis d’obtenir des résultats probants, en termes d’amélioration des conditions socio-économiques des populations et de renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité. », a soutenu Boukaré Zoungrana, ministre en charge de la sécurité.

Cette session du Conseil d’orientation stratégique avait pour but d’examiner l’état de la mise en œuvre du Plan de travail annuel budgété (PTAB) 2022 du PUS-BF et d’adopter conséquemment le PTAB 2023 en vue d’optimiser sa contribution au plan d’action pour la stabilisation et le développement.

Au terme des échanges et des débats, les difficultés ont été posées et les propositions de solutions, également formulées par les acteurs.

« Au-delà des efforts déjà consentis dans la prise en charge des préoccupations soulevées par les populations, il nous faut faire preuve de célérité et de flexibilité pour répondre aux attentes présentes des Personnes déplacées internes (PDI) et en même temps, œuvrer à rétablir la confiance et la cohésion sociale. La tâche est ardue, mais pas impossible. », a conclu Boukaré Zoungrana, ministre en charge de la sécurité.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

« Le Ministère ne dispose d’aucun budget pour appuyer les différentes sollicitations » (Zéph. Diabré)

Ouaganews

Mouvement d’humeur des étudiants de JKZ : les responsables de l’UFR donnent leur version des faits

Ouaganews

Marché régional : le Burkina a levé 1 059 milliards FCFA en 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.