OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : recouvrement record de 119,31 % par les douanes au 30 juin 2022

Selon la Direction générale des douanes (DGD), elle a recouvré à fin juin 2022, près de 423,55 milliards de F CFA, soit un taux de réalisation de plus de 119,31% à 6 mois de la fin de l’exercice fiscal. Cette performance de cette régie de recette, malgré le contexte sécuritaire et sanitaire national, a été possible grâce à la mise en œuvre d’un certain nombre d’actions par cette régie de recettes.

 Au 30 juin 2022, la DGD a recouvré 423,55 milliards de francs CFA sur une prévision de recettes de 354,99 milliards de FCFA, soit un taux de recouvrement de 119,31%. Comparée aux 314,37 milliards de francs CFA recouvrées en 2021 à la même période, c’est une hausse de 34,73%. Rapporté aux prévisions annuelles de 772,49 milliards de FCFA retenues dans la loi de finances 2022, le taux de recouvrement est de 54,83%, présageant d’une bonne atteinte des objectifs en fin d’année.

Cette performance est imputable aux recouvrements de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), aux Droits de douane (DD) et à la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) qui se sont fixés respectivement à 205,95 milliards de FCFA, 104,92 milliards de FCFA et 70,31 milliards de FCFA. Ils représentent près de 89,99% du montant collecté par la DGD à fin juin 2022.

Les unités de recouvrement (UR) les plus performantes ont été l’UR des régions du Nord et du Centre-Est qui ont réalisé des taux de recouvrement exceptionnels respectifs de 159,73% et de 142,75%. Elles sont suivies de l’UR de la région de l’Ouest (130,36%), de l’UR de la région du Centre-Sud (119,07%) et de l’UR de la région du Centre (116,39%). Il faut noter que le taux de recouvrement de l’UR de la région de l’Est a été de 8,8% au 30 juin 2022, essentiellement imputable à l’insécurité, car la quasi-totalité des offices de douane ont été fermées dans cette région.

Selon la DGD, ces performances ont été possibles grâce à un certain nombre de facteurs notamment la priorité accordée à la lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité en douane, la réintégration de la perception de la TVA sur les déclarations des sociétés minières, l’amélioration de la prise en charge des marchandises et de leur meilleur suivi, la poursuite des apurements des manifestes, la suspension des sorties sur état de chargement, le renforcement de la lutte contre le trafic de carburant et l’activation du module exonération dans le Sydonia world.

Moussa Wandaogo/Ouaganews

   

Articles similaires

Attaque d’expatriés sur l’axe Fada N’Gourma-Pama : les 3 corps sans vie ne sont pas encore identifiés (Gouvernement)

Ouaganews

27e FESPACO : 1 132 films enregistrés et le visuel officiel dévoilé

Ouaganews

Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 17 mars 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.