OUAGANEWS
A la UneSanté

Cancer du sein : AMPO et Dear Foundation lancent le projet Yik-pinda pour sensibiliser les femmes au Burkina

L’Association managre nooma pour la protection des orphelins (AMPO) en collaboration avec Dear Foundation étaient face aux hommes des médias, ce samedi 25 mars 2023, à Ouagadougou pour porter à la connaissance du public, le rôle du projet Yik-Pinda.

Le cancer est l’une des principales causes de mortalité dans le monde et celui du sein en particulier, chez la femme. En effet, pour accroître la sensibilisation du public aux dangers associés au cancer du sein, la Fondation privée suisse, Dear Foundation a lancé une campagne mondiale de sensibilisation, dénommée Dear Mamma depuis 2018.

Yik-pinda1 est le projet mis en place au Burkina par AMPO en collaboration avec Dear Mamma pour être à proximité de la population rurale et citadine, dans le but de mieux sensibiliser les femmes qui sont plus exposées à cette maladie. Ce projet se donne pour mission de réduire la mortalité due au cancer du sein au Burkina Faso, en outillant ces femmes à l’autopalpation mensuelle de leurs seins en vue de détecter potentiellement tout signe suspect faisant penser au cancer du sein.

« Comme nous n’avons pas de moyens de prévention efficaces, contrairement à ce dont nous disposons au niveau du col de l’utérus, nous devrons alors actionner et mettre en œuvre d’autres manières d’agir. Et ces manières d’agir, c’est essentiellement la sensibilisation dans le sens d’éveiller la conscience des femmes, c’est également une meilleure communication au profit du diagnostic précoce. », a fait comprendre Nayi Zongo, professeur d’oncologie.

A ce sujet, la maladie est détectable par la femme elle-même, car elle se manifeste par une modification inhabituelle des seins. Elle peut se manifester par un écoulement de liquide au niveau d’un sein, une plaie sur le sein, un creux ou gonflement du sein, des boutons sur le sein, une boule à l’intérieur du sein etc.

« Il arrive que la femme vienne sans aucune anomalie apparente au niveau du sein, mais quand vous regardez bien le mamelon, il y a des signes. Le mamelon peut être d’aspect normal, mais lorsque vous pressez, il y a un écoulement. C’est-à-dire que vous n’avez pas de boule, pas de plaie, pas de déformation du sein, vous n’avez aucune anomalie apparente, mais en pressant, il y a le liquide qui sort et dans un seul pore du sein, ça devient inquiétant. Si l’écoulement est purulent, c’est-à-dire qui ressemble à du pue ou quand c’est sanglant, ça commence à inquiéter. », explique-t-il.

Il ajoute que les personnes susceptibles d’avoir la maladie sont les plus âgées dans le monde dont l’âge moyen est autour de 60 ans, contrairement en Afrique où elle se situe autour de 40 à 50 ans. Et aussi, les facteurs familiaux qui sont essentiellement l’hérédité qui facilite également la contraction de la maladie.

Le projet dispose aussi d’une application mobile de sensibilisation contre le cancer du sein appelée, Dear mamma, téléchargeable sur Play store, un film de sensibilisation traduit dans certaines langues locales comme le mooré, bissa et gurunsi et des dépliants pour les femmes ne disposant pas de téléphone Androïd.

A ce jour, en plus des villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, Yik-Pinda a couvert plus de 90 communes, indique Denis Yaméogo, directeur général de AMPO.

« Nous estimons que le message transmis dans le cadre de cette campagne a déjà atteint des millions de femmes et un nombre important parmi elles ont été sauvées. Les décès par cancer du sein au Burkina selon l’Organisation mondiale de la santé en 2020, ont atteint 862 personnes dont la majorité était des femmes. En nous basant sur notre expérience ici dans votre pays et dans d’autres pays du monde, nous savons qu’un nombre important parmi ces femmes auraient pu être sauvées, si elles avaient consulté un médecin au premier stade de la maladie », témoigne Stefan Rothschild, directeur programme à la Dear Foundation

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews

 (1) Yik-pinda : « il faut te lever tôt », en langue moré

 

 

Articles similaires

Burkina/[VIDEO] Primature : le Premier ministre, Apollinaire J. Kyélèm de Tambèla donne des éclaircissements sur la procédure de la création de l’Alliance des Etats du Sahel

Ouaganews

Burkina/Réconciliation nationale : Naaba Kiba prône le mécanisme traditionnel

Ouaganews

Bobo-Dioulasso/Lutte contre la drogue : 245 kg de cannabis saisis

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.