OUAGANEWS
A la UneLibres propos

Lettre ouverte au Conseil constitutionnel : l’UNP de Yéli Monique Kam plaide pour une convocation d’un grand dialogue national inclusif

Monsieur le Président du Conseil constitutionnel,

L’Union nationale pour la paix (UNP) est un regroupement libre de citoyens burkinabè désireux d’apporter leur contribution au processus de transition, en exerçant leurs droits individuels de participation citoyenne à la gestion des affaires publiques de notre pays, puisque nous nous fondons sur les valeurs de la charte de la transition.

Nous ne visons aucun autre objectif, si ce n’est que de contribuer à la cohésion sociale, à l’unité nationale, pour la recherche des solutions consensuelles durables de paix et de bien-être collectif.

Conformément à vos missions, nous nous remettons à votre sagesse de garant de nos droits de citoyens à la redevabilité dans la gestion de la chose publique et au respect des engagements pris par les autorités de la Transition devant l’institution dont vous êtes le premier responsable.

Par la présente, nous voudrions vous informer que l’Initiative UNP mobilise toutes les forces saines, républicaines, démocrates, panafricaines, afin de mener des plaidoyers citoyens, par tous les moyens, auprès des autorités jusqu’à la satisfaction de sa plate-forme des trois (03) points suivants :

  1. Le respect de la Charte des valeurs de la Transition, pour restaurer rapidement l’ordre dans l’espace civique, le sens de la nation et du Bien Commun.
  2. Le respect des engagements inscrits dans la Charte de la Transition en vigueur jusqu’au 1er juillet 2024, date marquant le retour en caserne des militaires pour se concentrer exclusivement sur la défense et la sécurité du territoire, des personnes et des biens.
  3. La convocation immédiate d’un GRAND DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF dont les modalités et les finalités seront définies de manière souveraine et avec la participation des membres de l’UNP.

Nous vous remercions par avance de l’attention portée à notre démarche et à nos attentes.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président du Conseil constitutionnel, à l’expression de notre engagement patriotique.

Ouagadougou, le 29 mars 2023

Yéli Monique KAM

La Yennenga de l’Education

La représentante de l’Initiative UNP

Articles similaires

Burkina/Ministère en charge de l’économie : le Projet d’inclusion financière pour lutter contre la pauvreté

Ouaganews

Burkina/port de la tenue scolaire en Faso Dan Fani : la phase pilote débutera à la rentrée scolaire 2023-2024 (Conseil des ministres)

Ouaganews

Réconciliation nationale : la liste des membres du CNOS

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.