OUAGANEWS
A la Une Sports

Burkina/Normalisation des stades : 34 milliards F CFA, pour le 4-Août et le Sangoulé Lamizana (Dominique NANA)

Le ministre des sports et des loisirs, Dominique Marie André Nana, a donné une conférence de presse sur la normalisation du stade du 4-Août, ce mardi 9 mars 2021 à Ouagadougou. Le ministre est revenu également, sur la suspension du plus grand stade du Burkina par la CAF.

10 milliards de francs CFA, c’est la somme à débourser par le contribuable burkinabè pour rénover le stade du 4-Août, afin d’être aux normes de la Confédération africaine de football (CAF). L’information a été portée à la connaissance du public par le ministre en charge du sport.

« La réhabilitation du stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso nécessite une enveloppe financière de 24 milliards de francs CFA », a également indiqué le ministre.

Les exigences qui ont valu à la suspension du stade du 4-Août par la CAF renvoient principalement, à « la qualité du terrain ». A en croire le ministre des sports, la pelouse du stade du 4-Août ne répond plus aux normes de la CAF.

Les stades du 4-Août et Sangoulé Lamizana ne sont plus aux normes

Outre la qualité du terrain, les normes d’éclairage sont dépassées. En effet, selon le ministre, « pour les matchs qui se disputent en soirée, l’éclairage du terrain doit être uniforme avec un éclairement horizontal minimum de 1200 lux. Ce que le stade du 4-Août ne respecte pas, pour le moment ».

La propreté des vestiaires du stade, les zones réservées aux spectateurs, les installations sanitaires pour les spectateurs, les installations média, etc. ne répondent pas également aux normes.

En plus, les normes de la CAF exigent du stade du 4-Août, l’installation de trois tableaux d’affichage, l’identification des spectateurs à partir de leurs chaises, des caméras de surveillance qui permettent l’identification des spectateurs à l’intérieur du stade et à l’extérieur du stade jusqu’aux parkings et l’installation de 6 mâts.

Il faut noter que la Confédération africaine de football (CAF) a fait preuve de clémence envers le Burkina Faso. En effet, le comité d’urgence de l’instance dirigeante du football africain a accepté la demande de la Fédération burkinabè de football (FBF) de lever temporairement  la suspension du stade du 4-Août de Ouagadougou. L’information a été donnée, le lundi 8 mars 2021.

Ainsi, les Etalons pourront disputer la rencontre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 contre le Soudan du Sud, le samedi 27 mars 2021 au stade du 4-Août de Ouagadougou. L’équipe de Salitas FC qui avait choisi de jouer à Abidjan, y affrontera ses adversaires de la Coupe de la confédération.

P. Théophile KABORE

Articles similaires

Burkina/Modernisation de l’administration : en avant pour la validation du nouveau référentiel !

Ouaganews

Burkina/Rapport sur la coopération pour le développement : plus de 907 milliards de francs CFA mobilisés au titre de l’année 2019 auprès des PTF

Ouaganews

Rapport CPIA 2019 de la Banque mondiale : le Burkina Faso classé 9ème parmi les pays de l’Afrique subsaharienne

Ouaganews

Laisser un commentaire