OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina : un Front patriotique pour renforcer les acquis démocratiques

En ce jour mémorable du 4-août 2022, le Burkina Faso vient d’assister au lancement du Front patriotique (FP) ce jeudi 4 août 2022 à Ouagadougou,  vu la gravité de la situation nationale. A ce lancement, le FP a décliné sa vision, ses objectifs, les valeurs, sa composition, son slogan, à travers la lecture de sa charte et la présentation de sa plateforme de lutte.

Le FP est une union d’organisations politiques et de la société civile nationales et de la diaspora composé de 33 organisations. Il est dirigé par un comité de pilotage tenant lieu de secrétariat exécutif de sept membres, pour une transition de trois mois et dirigé par un coordonnateur en la personne de Germain Bitou Nama qui en est en même temps le porte-parole.

L’assistance à la cérémonie de lancement du Front patriotique

Sa charte fait un bref rappel historique de la gouvernance de la Haute-Volta, du Burkina Faso à nos jours. Ce front est né afin de garantir une bonne gouvernance politique, économique, sociale et sécuritaire après l’irruption du MPSR au pouvoir qui entrave la construction de la démocratie et entraîne un éternel recommencement au pays des Hommes intègres.

Les instabilités politiques au niveau de l’Etat amènent le Burkina Faso dans une impasse politico-sécuritaire et asphyxient son économie. Et sont coupables de parjure et de haute trahison. Ils doivent en tirer toutes les conséquences.

Le FP prend en compte les aspirations profondes du peuple et est soucieux de la promotion du développement inclusif durable du pays et déterminé à préserver et à renforcer les acquis démocratique, à édifier un Etat de droit garantissant la justice, les libertés individuelles et collectives et prend l’engagement de créer un front de lutte dont la vision est d’œuvrer à l’avènement d’institutions démocratiques fortes et pérennes répondant pleinement aux aspirations profondes du peuple burkinabè et à même de mettre fin aux coups d’Etat militaires dans la vie politique du pays.

L’objectif immédiat du Front patriotique est de mobiliser l’ensemble des forces sociales pour un sursaut patriotique en vue d’éviter à notre pays un passage à vide transitionnel aux conséquences historiques gravissimes dont la déliquescence de l’Etat, sécuritaires, humanitaires, économiques  et sociaux.

Germain Bitou Nama, le coordonnateur du FP

Les valeurs prônées par le FP sont l’appartenance à une identité commune des Burkinabè, à travers la liberté, la justice, l’intégrité, le patriotisme. Son slogan est « Id ki raodo, Bayiri Yinga en langue mooré  qui signifie prêt à mourir pour la patrie».

Le cadre de concertation  des présidents d’organisations citoyennes, de partis politiques et de mouvements politiques est l’organe délibératif du FP doté d’un règlement intérieur comportant un code de conduite. Selon le coordonnateur, la stratégie de lutte s’appuie sur sa plateforme qui fait ressortir une identité collective engageant un combat solidaire de toutes les organisations et confessions religieuses.

La charte est un cri de ralliement général  à la lutte. Le pays a mal à sa gouvernance.  Le Front patriotique a lancé un appel à toutes les forces de la nation à une synergie d’action, car il ne se bat pas pour la chose, mais contre tous ceux qui veulent faire de la patrie, leur chose. Le prochain rendez-vous est pour le 16 septembre 2022.

Adélaïde Tenin Mana

Quelques membres du Front patriotique :

 Le Balai citoyen, le Centre Valère Somé, le Mouvement SENS, le Cadre deux heures pour nous, deux heures pour Kamita, Coordination des OSC de Bobo, le MPRESCA, le mouvement Brassard noir, le Forum Ditanyé, Réseau des mouvements du Burkina Faso (RM/BF), Union nationale des associations des commerçants des marchés et Yaars du Burkina, Fédération Wend La Tongo, Génération Cheick Anta Diop, Génération montante du Faso (GMF), Génération Thomas Sankara (GTS), Groupe d’initiative pour la refondation de la patrie, Jeunes aux poings levés, le MPP, la COPA/BF, l’UNIR/MPS, le PDS, l’APR Tilgré, le PAREN…

 

 

Articles similaires

Burkina/Modernisation de l’administration : en avant pour la validation du nouveau référentiel !

Ouaganews

Bon à savoir ! : Qu’est-ce que le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) ?

Ouaganews

Lutte contre le terrorisme : le Président du Faso galvanise la troupe à Mangodora

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.