OUAGANEWS
A la UnePolitique

Conférence de presse du MPP : « Le parti ne se laissera pas divertir par ses adversaires » Simon Compaoré

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a animé une conférence de presse le jeudi 11 juin 2020 à son siège à Ouagadougou, au cours de laquelle les questions de la sécurité, de la santé, les élections et d’autres ont été abordées.

S’agissant des élections, le président du MPP, Simon Compaoré, a laissé entendre que le parti ne dérogera pas au principe de la Constitution du Burkina qui consacre la tenue des élections, tous les cinq ans.

Pour lui, les raisons avancées par les adversaires du MPP, à savoir la menace terroriste, la Covid-19 pour exiger le report des élections ne sont que des prétextes. Et de soutenir que ces formations politiques ont peur des élections et « pensent à une situation de vide juridique ou de transition pour espérer arriver aux affaires sans en avoir les moyens en situation normale ».

Le MPP ne se laissera donc, pas divertir par les sorties médiatiques de ses adversaires politiques à propos de la tenue, à bonne date, des élections, le 22 novembre 2020.

Concernant la recrudescence des attaques terroristes, le MPP en  appelle à l’union sacrée de tous pour bouter hors du Burkina les terroristes. « les innovations en cours au niveau national et du G5 Sahel vont contribuer à sécuriser les zones dangereuses et favoriser le retour des populations  déplacées dans leurs villages ».

A propos de la Covid-19 au Burkina, les animateurs de la conférence pensent que les efforts du président et du gouvernement portent déjà des fruits.

Le MPP s’est aussi prononcé sur la réouverture des classes d’examen, la révocation des trois agents des impôts, l’interpellation de Jean Claude Bouda.

Le MPP dit se féliciter de la reprise des classes d’examen et apporte son soutien au gouvernement dans sa décision de sanctionner les brebis galeuses de l’administration publique. Au sujet de l’affaire Jean Claude Bouda, Simon Compaoré demande que « le droit soit dit et que l’intéressé apporte les preuves de son innocence ».

Grace Nadia Zampaligré

Articles similaires

Ouagadougou : des explosifs saisis, présentés à la presse

Ouaganews

CBI : 43,2 milliards de francs CFA de bénéfice net à fin septembre 2022

Ouaganews

Burkina/Infrastructures : Ouagarinter new look rouvre ses portes aux voyageurs

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.