OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

Banque Mondiale/Burkina : 8,1 milliards de francs CFA à SODIGAZ pour la promotion de l’énergie propre

La Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale en charge du secteur privé, a annoncé le 17 juin 2022, l’octroi d’un financement d’environ 8,1 milliards de francs CFA, à la Société de distribution de gaz (SODIGAZ), principal distributeur de gaz au Burkina Faso.

Le financement comprend un prêt d’un montant maximum d’environ 5,5 milliards francs CFA effectué par IFC pour son propre compte et un prêt parallèle mobilisé auprès d’une banque commerciale partenaire d’un montant d’environ 2,6 milliards francs CFA. Il contribuera à l’expansion du réseau de distribution de Gaz de pétrole liquéfié (GPL) de la société dans les zones rurales et urbaines du « pays des Hommes intègres » et la construction d’une centrale solaire d’une puissance maximale de 1,54 mégawatt-crête (MWc).

Lala Bolly, directrice générale de SODIGAZ, a déclaré que : « cet accompagnement financier d’IFC renforcera les capacités d’investissement de la SODIGAZ pour la réalisation de projets structurants afin d’accroître son efficience opérationnelle, de développer l’accès des ménages au GPL et d’offrir de meilleures solutions d’électrification solaire dans les nouvelles zones de promotion immobilière ».

Quant à Olivier Buyoya, responsable pays d’IFC pour le Burkina Faso, il a affirmé que : « IFC est fière d’aider un champion local à réaliser son ambition de promouvoir l’approvisionnement en énergies plus propres au Burkina Faso à travers des investissements dans des énergies renouvelables et en réduisant l’utilisation de combustibles solides au profit du GPL moins polluant ».

Olivier Buyoya, responsable pays d’IFC pour le Burkina Faso

Ce financement s’inscrit dans la continuité du partenariat entre IFC et SODIGAZ amorcé depuis 2021 dans lequel IFC fournit des services-conseils à la société dans les domaines de la conception de modèles de distribution et de chaînes de valeur pour développer des énergies propres, l’amélioration de l’efficacité des opérations et la gestion financière.

Moussa Wandaogo/OuagaNews

Photo d’illustration (archives Abidjan.net)

Articles similaires

Burkina/ONATEL : 6,8 milliards de francs CFA de bénéfice net à fin mars 2021

Ouaganews

Inauguration de la route nationale Manga-Zabré : « la fin d’un calvaire pour les populations »

Ouaganews

Mali/contrat russe Wagner-mort d’al-Sahraoui : quelle coïncidence troublante !

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.