OUAGANEWS
Economie & Développement

Burkina-𝐄𝐀𝐔 : Seglaro Abel Somé plaide pour le financement de 2 projets auprès du Fonds Khalifa pour le développement des entreprises

Dans sa tournée dans les pays arabes en quête de financements pour le développement du pays, le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Seglaro Abel Somé, a eu une séance de travail le 28 juillet 2022 avec Alia Al Mazrouie, présidente du Fonds Khalifa pour le développement des entreprises (FKDE). Le ministre a plaidé auprès de son hôte pour le financement de projets au profit du développement des entreprises dans le domaine de la technologie et des activités économiques des Personnes déplacées internes (PDI).

Le ministre a exposé à la présidente du FKDE, la situation d’extrême fragilité du Burkina Faso et a sollicité l’appui et l’accompagnement de son institution pour le financement du Plan d’actions de la transition. Il a aussi rappelé l’engagement pris par le FKDE d’accompagner le « pays des hommes intègres » dans la mise en œuvre du projet de développement des micro, petites et moyennes entreprises et de soutien dans le domaine de la technologie avec une enveloppe d’environ 5 milliards FCFA.

Aussi, Abel Somé a plaidé pour la réouverture des négociations sur le projet d’accord de prêt en vue de sa signature pour permettre le démarrage effectif du projet. Outre ce projet, le ministre Somé a sollicité l’accompagnement du FKDE pour le financement du projet de financement des activités économiques des PDI d’un coût global d’environ 15 milliards FCFA.

La présidente du FKDE a réaffirmé la disponibilité de son institution à financer le projet dans le domaine de la technologie, en vue de créer des microentreprises au profit des jeunes et des femmes et de lutter contre la pauvreté.

Elle a rassuré la partie burkinabè de la poursuite des échanges en vue de la signature, courant premier semestre 2023, de l’accord de prêt. Elle a aussi manifesté un intérêt pour le projet qui permettra l’insertion socio-économique des PDI au Burkina Faso. La présidente du FKDE a porté à la connaissance de la délégation burkinabè, la restructuration en cours du Fonds avec de nouveaux produits pour lui permettre de mieux incarner sa mission de soutien au développement des petites, moyennes et grandes entreprises et de s’ouvrir à d’autres secteurs.

  W.M./OuagaNews

Source :DCRP/MEFP

Articles similaires

UMOA : Coris Bank International, 3e groupe bancaire en 2021

Ouaganews

Burkina/Emission de bons du trésor : le Trésor public encaisse 33 milliards de francs CFA

Ouaganews

Burkina : ouverture de comptes bancaires sans autorisation par les structures publiques : et si les banques de la place n’avaient pas joué leur partition ?

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.